La nouvelle saison sportive arrive et nous vous rappelons que vous devez renouveller vos cotisations durant le mois de septembre. Pour 2015-2016, nos tarifs resteront inchangés.
En cas d'incident, le tireur doit essayer de mettre son arme en sécurité. S'il n'y arrive pas, il peut demander l'aide du permanent. Si le permanent n'est pas présent, il peut demander à un autre tireur d'aller le chercher. En attendant, l'arme doit rester positionnée canon dirigé vers les cibles, qu'elle soit en sécurité ou non. Comportement au pas de tir Par courtoisie envers les personnes présentes au pas de tir, un tireur qui reprend le tir doit leur demander de mettre leur protection auditive. De la même façon, les personnes désirant discuter le feront de préférence en dehors du pas de tir afin de ne pas gêner les autres tireurs pendant leur entrainement. Les tireurs doivent laisser leur pas de tir propre et prêt à être utiliser par le tireur suivant. Cela consiste à ramasser les douilles, jeter les cibles usagées dans la poubelle et remettre les pare-douilles en place si necessaire. ATTENTION : En dehors des 22LR, les douilles ne sont pas en vente libre... ne les jeter pas dans la poubelle !!! Vous pouvez les rendre au permanent ou les ramener chez votre armurier pour rechargement ou recyclage.
Association Sportive et Culturelle Turbiasque Section Tir Stand de Tir Carlo Barbieri  Tél. Président : 06 10 99 16 83 - Email : tir.asct@orange.fr
Sécurité au pas de tir En matière de sécurité, rien n’est pire que la routine… avant toute manipulation, demandez vous si elle pourrait être dangereuse, pour les autres, pour vous et pour le matériel… Si ne savez pas répondre à cette question, faite appel au permanent. Il est là pour vous iader dans votre pratique sportive. il est formellement interdit : De se déplacer dans le stand avec une arme qui n’est pas en sécurité. de se tourner vers quelqu’un avec une arme à la main, même si elle déchargée et en sécurité. Les armes doivent toujours être manipulées, le canon dirigé vers les cibles. Arrivé au pas de tir, le tireur doit amener sa mallette à son poste de tir et attendre que plus personne ne soit en avant de la ligne de tir pour sortir son arme. L’arme doit être poséesur la table, e, sécurité, et canon dirigé vers les cibles : Pour un revolver : barillet ouvert et vide pour un pistolet : culase ouverte, chambre vide, chargeur à part et vide. Avant le tir, le tireur signale qu’il va tirer afin que plus personne ne passe en avant de la ligne de tir. Pour aller aux cibles, le tireur demande aux personnes présentes de finir leur série et de mettre leur arme en sécurité. Lorsque toutes les armes sont en sécurité, le tireur pourra donner l’ordre d’aller aux cibles. Pour reprendre le tir, ou ranger une arme, on attend que tous es tireurs soinet revenus des cibles. Il est formellement interndit de manipuler une arme, un chargeur ou des munitions s’il y a encore quelqu’un en avant de la ligne de tir. Pour ranger son arme, le tireur amène sa mallette sur la table, vérifie que son arme est bien en sécurité ( barillet vide, chmabre et chargeur vide ) puis l’immobilise, à l’aide d’un verrou de pontet ou en la démontant, avant de la ranger dans sa mallette. Maniplation d’une arme pendant le tir Toute manipulation d’une arme devra se faire canon dirigé vers les cibles, en gardant les doigts en dehors du pontet. Le port d’une protection auditive étant obligatoire, si le tireur à chargé son arme avant de metter son casque, il devra la mettre en séciruté avant de la poser sur la table et mettre son casque. pour armeer un révolver, le tireur utilisera la main opposée à celle qui tient l’arme, qu’il tire à 1 ou 2 mains. En accord avec le règlement ISSF, les armes ne seront chargées qu’avec 5 cartouches quel que soit le calibre ou le nombre de coups possibles. Le tir en double action est interdit (pour un révolver, la double action consiste à tirer directement sans armer le chien ou le marteau avant. Pour un pistolet, la culasse réarmant seule le problème ne se pose pas). En cas d’incident, le tireur doit essayer de mettre son arme en sécurité. S’il n’y arrive pas, il peut demander l’aide du permanent. Si le permanent n’est pas présent, il peut demander à un autre tireur d’aller le chercher. En attendant, l’arme doit rester positionnée canon dirigé vers les cibles, qu’elle soit en sécurité ou non.